Documentaires

Sur les chemins de Younna

Film documentaire (2018) / durée : 45min
Réalisation et montage : Joris LE GUIDART

Les membres du Réseau Jeune public de la Sarthe ont à cœur de travailler avec les publics du territoire. Ils ont donc proposé à un groupe de familles de suivre la création de Méga Younna . Cette envie rencontre celle de la compagnie Tiksi qui axe son spectacle pour un public familial.

5 rendez-vous se sont donc étalés entre décembre 2017 et décembre 2018 pour permettre au groupe constitué de suivre la création de ses balbutiements jusqu’à la sortie du spectacle. Les artistes et acteurs culturels des différentes structures du Réseau ont proposé des rendez-vous singuliers constitués de temps d’échanges, d’aperçu du travail en cours, de pratique artistique mêlant les différentes formes utilisées par la compagnie Tiksi dans la création de [Méga]Younna (radio, théâtre, art plastique, manipulation d’objets, création d’instruments à partir de logiciels libres par exemple).

Cette aventure artistique a donné lieu à un documentaire, filmé, monté et réalisé par Joris Le Guidart / Cie Jamais 203.

Production : Réseau Départemental Jeune Public de la Sarthe
Avec le soutien de la DRAC Pays de la loire


#ADOC

Film documentaire (2018) / durée : 8min 
Réalisation et montage : Didier GRIGNON et Joris LE GUIDART

#ADOC est un micro documentaire sur l’adolescence. Il a été projeté en ouverture du Colloque “NOs LIMITEs” organisé par PlatO (Plateforme Jeune Public Régionale) dans le cadre du “Tour d’Enfance” de Scène d’enfance – sur le thème « L’adolescence à l’oeuvre » le 27 novembre 2018 au THV de St Barthélémy d’Anjou(49).

Coproduction : PlatO (Plateforme Jeune Public de la Sarthe) et Cie Jamais 203
Avec le soutien de la DRAC de la région Pays de la Loire et du Département Maine-et-Loire


Mur, Mûrs

Film documentaire (2018) / durée : 52min
Réalisation et montage : Didier GRIGNON et Joris LE GUIDART

En 2017/2018, dans le cadre d’un CLEA sur le thème du cinéma, en partenariat avec l’action sociale de la Communauté de Communes Anjou Loir et Sarthe, la compagnie Jamais 2 sans 3 a travaillé sur 2 projets de tournages de films et d’initiation au Super 8 avec les ados des espaces jeunes de Jarzé et de Seiches-sur-le-Loir (49).

C’est avec l’Espace jeunes de Jarzé que le projet du CLEA est né et qui a ensuite donné lieu à une création artistique : ‘’Mur, Mûrs’’. Didier Grignon et Joris Le Guidart ont eu la volonté de réaliser un film documentaire retraçant les différentes étapes de conception d’une fresque murale sur le thème du cinéma avec l’aide du plasticien Thomas Frey. Lors de l’élaboration de cette fresque, les jeunes ont également pu s’initier au Super 8 en filmant eux aussi la réalisation du projet et certaines de leurs images ont été insérées au documentaire. Du cinéma dans le cinéma : une intéressante mise en abyme qui permet d’observer le monde à travers les yeux de ces ados.

Ce documentaire est une jolie parenthèse dans la vie d’adolescents chez qui l’on peut déceler l’envie de découvrir ce qui est inconnu, une curiosité permanente mais également une constante envie d’agir et de créer.

‘’Mur, Mûrs’’ a été projeté aux rencontres ciné-vidéo de la Sarthe au cinéma Le Rex de Mamers mais également au cinéma Le Pax de Tiercé ainsi qu’au cinéma Saint Michel de Jarzé.

Coproduction : Communauté de Communes Anjou Loir et Sarthe et Cie Jamais 203
Avec le soutien de la DRAC de la région Pays de la Loire et du Département Maine-et-Loire


Le Film du Totem

Film documentaire (2016) / durée : 52min
de Didier GRIGNON et Paul PETERSON

Les jeunes résidents de l’EPMS du Tonnerrois et leurs homologues allemands de la Katherina Kasper Schule de Wirges près de Montabaur en Rhénanie-Palatinat construisent chacun de leur côté les éléments d’une œuvre collective sous la forme d’un totem en céramique, symbole notamment de l’amitié entre ses deux établissements européens pour handicapés.

« Le Film du Totem, ou la chronique d’une amitié Franco-Allemande » nous permet de suivre au fil des jours cette élaboration commune d’un totem, une aventure artistique et humaine très singulière. Les personnes qui font vivre ce projet nous deviennent familières et proches. Les deux réalisateurs ont su gagner leur confiance, non seulement leurs paroles, mais avant tout leurs joies, leurs enthousiasmes et leurs sourires. Avec beaucoup de respect, de sens de l’observation, de capacité d’écoute, de tendresse, d’humour et d’attention, ils ont approché, justement, un sujet délicat pour le traduire en une histoire de rencontre et de partage. Très modestement, ce film met également en exergue l’évolution de la condition des handicapés en Europe depuis la fin de la 2ème guerre mondiale.

Coproduction : EPMS du Tonnerrois et Cie Jamais 203
Avec le soutien de la DRAC et l’ARS de la région Bourgogne Franche-Comté